Madagascar

Scolarisation des enfants et développement
communautaire dans une région subdésertique

Moins d’1 euro

par jour pour 1 famille avec 10 enfants

Education, Accès à l’eau
7 ans , 2016 – ce jour
Fokontany Andohasatra, District de Betioky, Région Atsimo Andrefana, Madagascar.
Une des régions les plus pauvres de la planète, isolée et aride, à 7 heures de piste de Tuléar, dans le sud du pays.
Ministère de l’Education National
SOS Villages d’Enfants (SOSVE), association reconnue d’utilité publique à Madagascar, active depuis plus de 30 ans dans le domaine de la protection des enfants et des jeunes. En 2021, elle a soutenu 44.318 personnes réparties dans 7 régions.
Toro Hay, partenaire local

Une dictée pour la bonne cause

L’école Brechbühl en a eu l’idée en 2013. C’est simple et génial à la fois: les élèves sollicitent parents et amis pour qu’ils s’engagent à leur verser la somme de leur choix en fonction du nombre de mots correctement orthographiés dans la dictée. Les élèves de tous les âges peuvent participer à la Dictée du Chœur ! Par exemple en 1P, les quatre ans doivent orthographier correctement le mot MADAGASCAR en collant les bonnes lettres dans le bon ordre. Et, pour chaque lettre bien placée, ils récupèrent le montant promis par leurs chers sponsors !
L’idée prend de l’ampleur. Le Don du Chœur organise une grande Dictée du Chœur en 2017 avec toutes les écoles privées pour assurer les frais de fonctionnement de l’école d’Andohasatra pendant 18 mois !

Situation

L’accès limité à l’eau affecte plus de 1.6 million de personnes dans le Sud de Madagascar. Autour d’un seul puits, 70 familles de 10 à 12 enfants survivent dans des maisons en terre avec moins d’un euro par jour. L’accès à l’éducation y est devenu impossible depuis le passage du cyclone, qui a détruit la petite école. Celle-ci ne comptait qu’une seule classe pour 100 élèves de tous niveaux.

Priorités

Améliorer l’accès à l’eau. Construire une école publique enfantine et primaire de six classes avec une cantine et un puits, afin de pouvoir accueillir et nourrir les 360 enfants du village. Acquérir pour eux l’équipement et le mobilier nécessaires. Fournir l’électricité grâce à des panneaux solaires. Assurer un soutien scolaire. Créer un cadre protecteur autour des enfants en proposant à leurs parents des formations à des activités génératrices de revenus. Informer pour mieux faire respecter le droit des femmes et des enfants.

Objectifs atteints

  1. Grâce au concert Don du Chœur et après achèvement des travaux à Andohasatra-Betioky, 360 enfants ont pu aller à l’école pour la première fois de leur vie. En Suisse, la mobilisation se prolonge en 2017 autour de la Dictée du Chœur* : 8 écoles privées réussissent à financer pendant 18 mois un repas quotidien, des uniformes et des fournitures scolaires pour ces amis lointains.
  2. Dès 2018, le fonctionnement de la cantine scolaire de l’école Andohasatra-Betioky est assuré par le Programme Alimentaire Mondial (PAM), facteur essentiel pour réussir la scolarisation à long terme de tous ces enfants qui vivent dans l’insécurité alimentaire et la très grande sécheresse.
  3. Une pompe manuelle installée permet d’accéder à l’eau et d’alimenter l’école malgré la baisse importante de la nappe phréatique.
    A Betioky, SOS Villages d’Enfants a ouvert il y a dix ans un centre d’appui communautaire pour 1’000 personnes démunies: scolarisation, insertion professionnelle, protection maternelle et infantile, assistance alimentaire, etc. C’est le responsable de ce centre qui veille sur l’école publique d’Andohasatra en collaboration avec notre partenaire local Toro Hay et en coordination avec Claude-Alain Burky, responsable du projet et basé à Tuléar.
    Au fil des années ont été construits une bibliothèque, des toilettes et des logements d’appoint pour le directeur et les professeurs. L’achat de 13 vélos facilite les déplacements quotidiens de ces derniers, en plein soleil dans cette région subdésertique.
  4. Depus 2021, Le Don du Choeur continue de soutenir l’accès à l’eau potable, le développement de la lecture et des programmes de formation adaptés aux enseignants. Nous avons aussi participé – grâce à SOS Villages d’Enfants Betioky – à l’alphabétisation des femmes et à leur formation autour d’activités variées (tissage, élevage de chèvres, cultures maraichères) pour leur donner progressivement une autonomie financière.

Aujourd’hui

La crise climatique au sud de Madagascar s’intensifie. Le Don du Chœur s’engage pour les trois ans à venir dans un nouveau projet de soutien communautaire avec SOS Villages d’Enfants Madagascar.

Grâce aux recettes du concert Don du Chœur du 1er mai 2023 pour Madagascar (CHF 40’155.-), la communauté d’Andohasatra va se développer de manière tangible et pérenne en ayant accès à des services sociaux de base et à des activités génératrices de revenu. L’accès à l’eau sera facilité dans les mois à venir. Bien sûr, l’achat de fournitures scolaires pour les 200 élèves de l’école primaire d’Andohasatra continue plus que jamais, ainsi que le soutien scolaire des 30 jeunes qui poursuivent leurs études secondaires à Betioky.

Aidez-nous à les aider !

Fournitures scolaires annuelles pour
10 élèves du primaire à Andohasatra :