Education et Santé
pour les enfants du monde

Rapport financier pour l’exercice 2021

En 2021, et pour la deuxième année consécutive, l’éducation des enfants du monde a été gravement perturbée par les fermetures et réouvertures répétées des écoles et par le passage à la scolarité en ligne, lorsque celle-ci était possible.

Les enfants défavorisés, handicapés, illettrés ont été les plus touchés mais leur résilience les a aidés à gérer cette crise comme toutes les autres crises. Notre association Don du Chœur qui soutient ces enfants vulnérables depuis près de vingt ans s’est mobilisée pour eux cette année plus que jamais, ici comme ailleurs !

Grâce à votre soutien, chers amis et mécènes du Don du Chœur, les enfants du Mexique, de Madagascar et du Cambodge ont pu traverser la crise actuelle dans des conditions sanitaires et scolaires acceptables.

 La forte mobilisation des bénévoles genevois et des équipes locales, avec le soutien des écoles privées de Genève, a permis au Don du Chœur de continuer à remplir sa mission auprès de 916 élèves.

    • A Genève, notre association a organisé, en collaboration avec l’AGEP et les écoles privées, deux collectes de baskets et de jeans en faveur du Vestiaire Social, pour venir en aide aux familles les plus démunies qui n’ont plus les moyens de s’habiller.
    • Au Mexique, les travaux d’agrandissement de l’école de musique Santa Cecilia ont bien progressé. L’extension de l’espace couvert a facilité la reprise de cours de musique en présentiel, à l’extérieur. Cinq élèves ont poursuivi leurs études universitaires de musique, toujours en ligne.
    • A Madagascar, nous avons essentiellement lutté contre la malnutrition des enfants de l’école, distribué des fournitures scolaires et développé des programmes de formation adaptés aux professeurs et aux femmes du village. Le fonctionnement de la cantine scolaire de l’école Andohasatra-Betioky a été assuré toute l’année par le Programme Alimentaire Mondial (PAM), facteur essentiel pour la pérennité de l’école.
    • Au Cambodge, l’école a maintenu son programme d’éducation malgré les nombreuses modifications des règles sanitaires. Nous avons également mis l’accent sur la nutrition des élèves et des familles les plus défavorisées. En dépit des difficultés, les résultats scolaires ont été satisfaisants et le décrochage scolaire est resté faible (10%) grâce au dévouement de l’équipe locale. Les premiers élèves de Ta Pen ont commencé des études supérieures, avec succès.
    • En Inde, nous restons en contact avec notre école d’Anbumalar, pour offrir des paniers alimentaires aux familles d’enfants en situation de handicap.

***

Analyse détaillée de nos différentes actions

  • Au Mexique
    • Grâce à la recette de notre concert Don du Chœur 2019 et au travail des jeunes choristes des écoles privées de Genève, nous continuons à agrandir une école de musique dans un bidonville à Oaxaca en collaboration avec l’association française « la Banda de Música ».
    • Malgré les fermetures successives de l’école, les travaux de construction ont pu tout de même avancer avec un petit nombre d’intervenants sur le chantier et des mesures sanitaires strictes.
    • Deuxième phase de travaux : après la construction en 2020 de deux grandes salles de répétition, cette année a été consacrée à l’agrandissement de l’espace couvert. La réception de cette phase de travaux a eu lieu en septembre et les élèves ont pu ainsi développer leur talent de jeunes musiciens en plein air, dans des conditions sanitaires satisfaisantes en période de pandémie.
    • Dépenses globales pour cette 2ème phase : CHF 26'527.18, portant ainsi le montant global des travaux financés par le Don du Chœur depuis 2019 à CHF 102'253.18.
      • La somme de CHF 13’392.42 est provisionnée pour la construction de salles de travail individuelles.
      • La somme de CHF 3’575.- est réservée aux bourses universitaires prévues pour six musiciens inscrits en 2022 à la UNAM à Mexico (cours toujours en ligne actuellement).

***

  • A Madagascar
    • Dans cette période de pandémie et de très grande sécheresse, les conditions de vie dans le sud de Madagascar ont été particulièrement difficiles et aggravée en février dernier par les effets dévastateurs du cyclone Batsirai.
    • L’accès à l’eau et à la nourriture ont été plus que jamais essentiels pour les 340 élèves de notre école. Le Programme Alimentaire Mondial a assuré régulièrement l’approvisionnement de l’école. La pompe manuelle installée en 2020 a permis d’accéder à l’eau malgré la baisse importante de la nappe phréatique.
    • Grâce aux Amis du Don du Chœur,
      • Nous avons financé pour l’école des fournitures scolaires, une indemnisation des professeurs du préscolaire uniquement rétribués par la communauté, une semaine de formation pour les professeurs avec l’aide de la Direction Régionale de l’Education.
      • Nous avons aussi participé- grâce à la collaboration de SOS Villages d’Enfants Betioky - à l’alphabétisation des femmes pendant six mois et à leur formation autour d’activités variées (tissage, élevage de chèvres, cultures maraichères) pour leur donner une autonomie financière.
    • Les dépenses de CHF 12’280.-se sont réparties principalement ainsi :
      • Fournitures scolaires : CHF 1'890.-
      • Indemnisation, suivi et formation des enseignants : CHF 1'248.-
      • Formation des femmes de la communauté : CHF 2'740.-
      • Maintenance des bâtiments (peinture) : CHF 1'715.-
      • Suivi par Toro Hay (deux missions sur place): CHF 4’686,-
    • Notre partenaire local Toro Hay assure le suivi de l’école, en coordination avec Claude-Alain Burky. Membre du comité DDC, responsable du projet et basé à Tuléar.

***

    • Au Cambodge :
      • Le Cambodge, extrêmement dépendant du tourisme, a été fortement impacté par la crise sanitaire en cours. Notre école, comme toutes celles du pays, a été fermée durant 7 mois, du 20 mars au 18 octobre 2021.
      • Notre équipe locale a réussi à mettre en place les moyens, en collaboration avec les familles, pour que les élèves du primaire puissent suivre des cours à domicile, et que les collégiens et lycéens puissent suivre le mieux possible les cours à distance fournis par l’Etat.
      • Sept anciens élèves de Ta Pen (sur 9 élèves) ont été reçus au baccalauréat 2021, et suivent maintenant des études supérieures.
      • Vingt-sept élèves ont réussi leur brevet de fin de collège (100% des inscrits).
      • Les résultats scolaires ont été globalement satisfaisants en dépit des difficultés : 85,7% en primaire, 82,9% au collège.
      • Les dépenses globales du projet Cambodge se sont élevées en 2021 à CHF 96'010.-contre CHF 98'985.- en 2020 principalement réparties de la manière suivante :
        • Fonctionnement de l’école primaire et du collège (541 élèves) (CHF 84'650.- en 2021 contre CHF 86’768.- en 2020) :
          • Faibles frais de fonctionnement liés à la fermeture temporaire de l’école avec notamment une adaptation des salaires tout en maintenant de bonnes conditions sanitaires, des fournitures scolaires, des uniformes mais aussi la distribution de portions alimentaires pour les élèves et de paniers alimentaires aux familles les plus pauvres pour compenser la fermeture de la cantine scolaire.
        • Soutien des études de 34 jeunes diplômés du collège de Ta Pen (CHF 11'359.- en 2021 contre CHF 12'216.- en 2020)
          • Lycéens et formation professionnelle (CHF 9.964.-) : Faibles coûts car, majoritairement, le suivi des cours s’est fait en ligne, les élèves vivant chez leurs parents. En temps normal, nous payons un hébergement proche du lycée Bakong et nous donnons une bourse à tous nos lycéens et aux jeunes en formation professionnelle (INPA, Techo SEN). Cette année, pour la première fois, un jeune a suivi une formation en agroécologie offerte par Bayon Agroecology Training !$
          • Universitaires (CHF1’395.-) : Nos huit étudiants ont tous réussi leur première année d’université ! Ils ont été pris en charge sur dossier par des partenaires de confiance que nous remercions pour leur soutien (Fondation Childsdream, Enfants du Mekong, Lotus Outreach). Le Don du Chœur n’intervient que ponctuellement pour aider trois étudiants (CHF 1'395.-)
      • Pour remplacer nos voyages de travail et d’échanges avec les équipes cambodgiennes, totalement impossibles en 2021, le suivi s’est opéré à travers des réunions Zoom très fréquentes qui ont permis de garder un contact étroit pour toutes les prises de décision.
      • Le Don du Chœur a signé un nouveau Contrat de Coopération avec le Département Provincial de l’Education le 10 mars 2022 et valable jusqu’au 31 décembre 2025.

***

Des actions de communication ont été régulièrement développées par le Don du Chœur allant de l’actualisation du site Web, au développement de notre présence sur les réseaux sociaux, en particulier par la réalisation de vidéos, et à la publication de deux lettres d’information avec le concours de la Fondation Foyer Handicap.

***

Toutes les activités Don du Chœur sont menées par des bénévoles dont l’engagement personnel permet que 100% des dons soient attribués aux projets. Nous souhaitons les remercier infiniment au nom de tous les enfants d’ici et d’ailleurs.

2021 | 2020 | 2019