Education et Santé
pour les enfants du monde

Daniel Darbellay, Institut Florimont

daniel darbellay

Daniel a déjà co-dirigé deux des concerts du Don du Chœur (avec Ellen Misuri). Pour lui, c’est le plaisir des enfants qui prime. Les enfants de l’Institut Florimont ont participé aux concerts depuis le premier en 2004

Quelles sont vos motivations?
Avant tout, faire en sorte que les enfants de la chorale de l’école trouvent du plaisir à chanter dans un si grand groupe ; c’est après que vient la satisfaction de faire quelque chose pour aider d’autres enfants.

Comment les enfants sont-ils sélectionnés?
Il n y a pas d’audition ; la seule condition est que l’enfant ait vraiment envie de chanter. Il se peut donc que certains enfants ne soient pas doués pour le chant mais ils sont motivés à participer. Tous sont énormément impressionnés par le nombre d’enfants rassemblés au Victoria Hall – c’est une expérience inoubliable pour eux.

Quels sont les défis pour vous?
Trouver de la musique qui fait plaisir à chanter (et à écouter) et qui n’est pas trop difficile à apprendre. Le choix est fait par les trois directeurs ; chacun amène ses propositions. A part des chansons en anglais et en français, il y aura juste une en malgache – la langue est très, très difficile à prononcer pour des Européens.

Depuis quand travaillez-vous sur ce projet?
Lorsque le directeur de Florimont, Sean Power, m’en a parlé pour la première fois en janvier 2015, j’étais en formation continue et j’ai donc demandé à partager ce projet avec un autre musicien. C’est ainsi que Benjamin Lubrano – que j’ai connu au concert Don du Chœur 2013, pour le Kenya – a été sollicité. Je suis content de ce partenariat car nous avons une approche similaire de la musique et l’envie de donner du plaisir aux enfants au travers de cette expérience.

Quel type d’accompagnement y aura-t-il?
Cette fois-ci, nous aurons un petit groupe de musiciens avec une formation professionnelle – piano, guitare, guitare basse et batterie – qui vont participer à titre bénévole, comme nous tous.