Education et Santé
pour les enfants du monde

Benjamin Lubrano, Institut International Notre-Dame du Lac

benjamin lubrano

C’est la première fois que Benjamin est présent en tant que chef de chœur – même si sa participation aux projets Don du Chœur n’est pas nouvelle. Compositeur dans ses heures, il a écrit une des chansons pour le programme de ce concert.

Qu’est-ce qui vous attire dans ce projet?
C’est très Intéressant pour ma pratique musicale: diriger le choeur mais aussi être impliqué dans les choix et les options les plus pertinentes. Je suis attiré aussi par le côté caritatif: mettre la musique au service d’un projet humanitaire.

Comment avez-vous sélectionné les enfants?
Nous avons sélectionné des enfants de la classe de 9ème (8-9 ans) qui ne sont pas déjà engagés dans d’autres projets. Nous essayons d’intégrer au maximum les enseignants, les enfants et les parents au projet. J’ai gravé un CD avec les chansons et des parents me disent bien les connaitre à force de les écouter dans la voiture. Ils ont maintenant hâte de voir leurs enfants en concert!

Comment se déroule le choix des chansons?
Chaque chef de choeur vient avec ses partitions qui sont ensuite triées. Le thème générique concerne les enfants et le monde: des chansons qui permettent aux enfants de faire le tour du monde et d’autres sur les plaisirs des enfants dans le monde. J’ai aussi écrit une des chansons – l’histoire d’un poisson rouge “Swing des poissons dans l’eau”. Toutes les chansons nous poussent vers quelque chose de joyeux à travers la musique.

Qu’est-ce qui motive les enfants?
Ce qui les booste vraiment c’est le concert au Victoria Hall – de chanter à plusieurs dans cette grande salle. Ils sont motivés par les chansons aussi: celles qui leur plaisent particulièrement sont “Imagine” (John Lennon) et “Touch’pas ça pique” de Michèle Bernard.

Quels sont les défis de cette première expérience pour vous?
Une partie des défis a déjà été vécu: choisir les chansons qui motivent les enfants. Le gros challenge maintenant, c’est le rassemblement de tous les enfants des deux cotés du lac – voir ce qui marche et ce qu'il faut réajuster. Tout en travaillant avec des enfants, nous avons des exigences de qualité et voulons présenter un concert professionnel. Il faut dire que ce travail est un vrai plaisir: un projet caritatif à travers la musique, pour et par des enfants – ça, c’est beau!